Saturday, December 17, 2016

Pourquoi m’éprouver ?


C’est une problématique énigmatique à laquelle personne n’a jamais eu de réponse convaincante. Ça fait partie du Secret Divin. On ne peut donc que faire du self-coaching pour tenter de surmonter ses difficultés en attendant d'y voir plus clair. Pourquoi du self-coaching? Eh bien, c’est parce que le meilleur des oulémas (érudits religieux), le meilleur des prédicateurs, le meilleur livre au monde, le meilleur de vos amis ne peut que vous conseiller de la patience et vous déconseiller le pessimisme. Vous seul êtes en parfaite connaissance des limites de votre patience et de votre immunité contre le pessimisme. Si vous avez un problème d’argent (chômage, etc), des mots de consolation ne vous suffiraient jamais. Vous pourriez entendre les mêmes mots le premier mois, le septième mois, la quatrième année, la douzième année, sans que rien ne change vraiment à votre situation. Même des poèmes d’amour que l’on pourrait vous dire matin et soir, tous les jours, tous les mois, tous les ans, ça ne changera rien à votre problème car vous voulez une femme/un mari/des enfants/un emploi stable et non pas de belles paroles creuses répétées comme par un perroquet. Mais c’est justement tout ce que les autres peuvent vous offrir ! Vous ne pouvez pas leur en demander plus. Et vous avez de la chance si vous n’avez autour de vous que des gens qui vous témoignent de la compassion. Qu’en aurait-il été si vous aviez autour de vous des gens qui vous rendent la vie plus dure qu’elle l’est déjà ? D'où l'importance d'un self-coaching. J’entends par self-coaching la façon dont vous parleriez à vous-même lorsque personne ne peut vous parler de la façon dont votre cœur veut. Ce que vous allez lire ci-dessous n'est pas nécessairement des conseils que je vous donne personnellement. C'est plutôt ma façon de faire du self-coaching pour moi-même. Je ne fais que partager avec vous ma propre expérience. Loin de moi l’idée de vous dire ce que vous devez faire.


Maintenant, comment y procéder ? Un bon self-coaching demande un minimum de connaissances du coran et du hadith. Le coran, par exemple, parle clairement de punition. L’histoire de Yunus (Jonnah) vous montre que même un prophète pourrait être puni s’il y a de quoi. Alors, il faut jouer le jeu. Si vous avez commis des forfaits, il faut accepter la punition. De même si vous avez fait quelque chose de bien, Dieu vous donnera quelque chose de bien. Ça c’est des règles qui ne changeront jamais. "10.64 la Parole de Dieu est immuable." Cela ne veut pas dire pour autant que vous êtes puni pour tous vos forfaits. "42.30. Tout malheur qui vous frappe ne peut être que le fruit de vos propres œuvres. Cependant, Dieu vous pardonne bien des fautes."'  Si vous vous mettez à vous demander pourquoi tel ou tel fait ceci ou cela et pourtant il n’est jamais puni, ça ne fera qu’attiser votre colère et frustration et ne changera rien à votre état. Si vous vous concentrez sur vous-même, si vous vous occupez de votre propre soupe, vous aurez une chance d’éviter  la dépression à moins que vous ne soyez déjà là-dedans. Le coran vous appelle à la siyaha (tourisme spirituel) : "50.6. Que n'observent-ils le ciel au-dessus de leurs têtes? Ils verraient alors comment Nous l'avons bâti et paré sans la moindre faille, 50.7. et la terre, comment Nous l'avons étendue, comment Nous y avons implanté des montagnes et comment Nous y avons fait croître toutes sortes de magnifiques couples de plantes. 50.8. Tout cela, à titre d'appel à la clairvoyance et de rappel pour tout serviteur qui veut se repentir. 50.9. Et l'eau bénie que Nous envoyons du ciel et par laquelle Nous faisons pousser des vergers et des céréales qu'on moissonne, 50.10. ainsi que les palmiers aux troncs élancés et aux régimes bien ordonnés, 50.11. pour servir de nourriture aux hommes. C'est par cette eau que Nous redonnons la vie à une terre morte. Et c'est ainsi que Nous ressusciterons les morts." Alors, sortez de chez vous, quittez la ville, marchez seul (si vous êtes en sécurité), loin des gens, au milieu de la verdure. Regardez autour de vous : ces belles fleurs, ces beaux oiseaux, ce beau ciel –qui s’intéresse  à tout ça ? Qui va venir voir ces fleurs là, qui va venir voir ces oiseaux là, qui va passer son temps à contempler le ciel là-dessus ? Qui a donné ses couleurs à cette fleur, à ce petit oiseau devant toi ? N’est-ce pas Celui qui t’a donné les yeux pour les voir, les pieds pour venir jusqu’ici… ? Comment pourrait Dieu, qui a fait pousser cette fleur là loin des yeux, t’oublier toi qui a ce cœur si sensible à cette beauté ? Cette (toute petite) beauté te fera verser des larmes, des larmes de repentance ; elle te fera dire à Dieu ce que tu n’oserais dire à des humains. Tu Lui diras tes regrets, tes souffrances, tes souhaits… Tu laveras ton cœur avec les larmes de tes yeux. Tu auras marqué un point contre Satan, qui ne te lâchait jamais avant de venir ici lui donner un coup là où ça lui fait le plus mal. Pas de comprimés, pas de vitamine Z. Juste des larmes en plein nature. Mais ce n’est pas tout ! C’est juste le volet émotionnel, c’est le premier pas.


Il faut également un petit travail intellectuel, et ça prend du temps. L’Histoire nous enseigne que la vie est si belle pour celui qui la comprend bien. Elle nous apprend que l’on peut vivre heureux avec le strict minimum si l’on arrive à définir nos besoins essentiels de nos besoins imposés par la société où nous vivons. A nous de savoir comment prendre de la distance par rapport à notre société pour bien discerner ce qui est essentiel de ce qui ne l’est pas. Ce serait un pas géant vers la quiétude qui nous rendra moins dépendants de beaucoup de choses qu’on n’a pas, de beaucoup de personnes que nous estimons indispensables, irremplaçables. Le maître mot est donc ‘quiétude’. Dieu dit dans le Coran : «70.19. En vérité, l'être humain est, par nature, versatile: 70.20. il est pusillanime quand un malheur le touche, 70.21. et il est plein d'avarice quand il devient riche, 70.22. excepté les adorants 70.23. qui accomplissent régulièrement leurs prières (la salât), 70.24. qui prélèvent sur leurs biens la part due (la zakât) 70.25. au mendiant et au pauvre démuni, 70.26. qui croient fermement à la vie future … » L’Homme a peur de la maladie, de la mort, de la pauvreté, entre autres. L’Homme a besoin de se sentir rassuré, protégé, en sécurité. Il est tout à fait naturel que l’on cherche cette paix intérieure auprès de quelqu’un. Au lieu de chercher cette paix intérieure auprès des autres, Dieu aimerait que vous et moi soyons plutôt source de cette paix pour autrui, comme ceux dont le coran dit qu’ils

« 76.8. nourrissaient l'indigent, l'orphelin et le captif, malgré leur propre dénuement, 76.9. en disant : «Nous vous nourrissons uniquement pour l'amour de Dieu, sans attendre de vous ni récompense ni remerciement. » « 59.9. allant même jusqu'à se priver en leur faveur, malgré leur propre indigence. Heureux les gens qui savent se prémunir contre leur propre avarice ! » « 23.61. ce sont ceux-là qui courent à l'envi les uns les autres vers les bonnes œuvres et qui sont les premiers à les accomplir. »  Relisez ces versets : «70.19. En vérité, l'être humain est, par nature, versatile: 70.20. il est pusillanime quand un malheur le touche, 70.21. et il est plein d'avarice quand il devient riche, 70.22. excepté les orants 70.23. qui accomplissent régulièrement leurs prières (la salât), 70.24. qui prélèvent sur leurs biens la part due (la zakât) 70.25. au mendiant et au pauvre démuni, 70.26. qui croient fermement à la vie future … » N’y voyez-vous pas une invitation à la purification ? Vous vous purifiez de votre avarice, de votre égoïsme en pensant au mendiant et au pauvre. Si vous ne pouvez pas aider le mendiant et le pauvre, vous vous purifiez de votre angoisse en accomplissant la salat qui vous met en lien direct avec Dieu cinq fois par jours. Vous vous purifiez de votre quête de quiétude auprès des autres en vous confiant à Dieu. « 16.98. Quand tu lis le Coran, demande la protection de Dieu contre Satan le maudit, 16.99. qui n'a aucun pouvoir sur ceux qui croient et qui se confient à Dieu. 16.100. Son pouvoir ne s'exerce que sur ceux qui en font leur protecteur et qui deviennent des associateurs à cause de lui. » « 65.3. Dieu suffira à quiconque s'en remet à Lui, et Ses arrêts s'accompliront toujours, car à toute chose Il a assigné une mesure. » On a créé l’Etat Providence pour donner aux gens ce sentiment de sécurité. Certains sont encore nostalgiques de l’époque communiste où ils pouvaient, au moins, trouver cher l’état une valeur refuge : facilités de logement, scolarité pour les enfants, soins médicaux gratuits, etc. Ni l’Etat Providence ni l’état communiste ni le meilleur état démocratique au monde ne peut désormais rassurer plus que ça. La mondialisation a dépassé tout le monde. Personne ne sait plus de quoi l’avenir sera fait. D’où la peur continue de l’inconnu. D’où le besoin de cette paix intérieure que nous pensons pouvoir trouver auprès de personnes qui soient les plus proches de nous. Il peut sembler à première vue que l’on ne cherche qu’à être rassuré par rapport à l’avenir. Mais, en fait, on confond rassurance et amour. Quand on dit à quelqu’un ou quand quelqu’un nous dit : « Tu n’as rien à craindre, tout l’avenir est devant toi. », ce n’est pas comme dire « Je t’aime ». L’Amour de Dieu est la seule chose qui soit indispensable, irremplaçable. Dieu n’a pas besoin de notre amour, c’est nous qui avons besoin de son Amour, et c’est Lui qui nous donne cet amour, c’est Lui qui nous fait aimer les uns les autres. N’a-t-il pas dit : « 30.21. Et c'en est un autre que d'avoir créé de vous et pour vous des épouses afin que vous trouviez auprès d'elles votre quiétude, et d'avoir suscité entre elles et vous affection et tendresse. En vérité, il y a en cela des signes certains pour ceux qui raisonnent. » Comment obtenir l’amour de Dieu ? Le coran dit : "3.31. Dis-leur : "Si vous aimez Dieu réellement, suivez-moi et Dieu vous aimera et vous pardonnera vos péchés. Dieu est Indulgent et Miséricordieux." Dieu n’en demande pas plus. Au contraire, Dieu aime les fidèles infiniment plus qu’ils pourraient jamais l’aimer. Le Prophète Mohammed (Paix et salut soient sur lui) nous informe qu’Allah dit : "Je suis avec Mon serviteur, selon l'opinion qu'il se fait de Moi, et je suis avec lui lorsqu'il Me mentionne. S'il Me mentionne en lui-même, Je le mentionnerai en Moi-même, et s'il Me mentionne dans une assemblée, Je le mentionnerai dans une assemblée meilleure que la sienne. S'il se rapproche de Moi d'un empan, Je Me rapprocherai de lui d'une coudée, et s'il se rapproche de Moi d'une coudée, Je Me rapprocherai de lui d'une brassée, et s'il vient à Moi en marchant, je viendrai à lui en Me hâtant." Est-ce facile d’avoir toujours une relation saine, respectueuse vis-à-vis de Dieu, surtout quand on est malheureux ? Est-ce qu’il se peut que l’on soit à un moment ou à un autre en colère vis-à-vis de Dieu ? Bien sûr que oui. Votre « colère » envers Dieu est en fait une déclaration d’amour. C’est comme si vous dites, moi qui  t’aime, moi qui t’adore, moi qui me suis privé de tant de choses pour te plaire, qui ai fait tant de sacrifices pour avoir ton agrément et malgré tout cela tu me mets dans cette piteuse situation… C’est comme si vous faites un chantage à Dieu. Vous êtes dans un état de détresse, vous dites n’importe quoi pour éviter l’implosion de l’intérieur. Mais vite, quelques heures, quelques jours après vous rentrez dans l’ordre. Vous priez, vous demandez pardon, vous lisez le coran, vous reprenez espoir –même si rien n’a vraiment changé depuis votre moment de colère. C’est un signe que vous aimez Dieu, et c’est un signe aussi que vous devez faire plus pour comprendre ce qu’il vous arrive, pourquoi Dieu vous a fait ça. Il doit certainement y avoir une raison. On a parlé tout à l’heure de la punition. Mais il n’y a pas que cela. Dieu vous soumettra à des épreuves même quand vous êtes sur le droit chemin. Si vous ne voyez dans vos épreuves que le côté souffrance, ça veut dire que vous n’avez pas encore compris. D’où vient cette soufrance, peu importe les raisons ? De Dieu, n’est-ce pas ? Certes, Il dit "4.79. Tout bien qui t'arrive vient de Dieu et tout mal qui te frappe trouve son origine en toi-même." Mais l’essentiel c’est que Dieu est capable du meilleur et du pire. "3.129. car tout ce qui est dans les Cieux et sur la Terre appartient à Dieu qui Seul peut absoudre qui Il veut et punir qui Il veut. Dieu est, en vérité, Plein de clémence et de miséricorde." "39.53. Dis : «Ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez point de la miséricorde divine ! En vérité, Dieu absout tous les péchés, car Il est le Clément et le Compatissant."  "42.30. Tout malheur qui vous frappe ne peut être que le fruit de vos propres œuvres. Cependant, Dieu vous pardonne bien des fautes." "10.107. Si Dieu t'inflige un malheur, nul autre que Lui ne pourra t'en délivrer , et s'Il te destine une faveur, nul ne pourra t'en priver, car Il favorise qui Il veut parmi Ses serviteurs et Il est le Clément, le Miséricordieux." "39.10. Dis : 'Ô Mes serviteurs qui avez la foi ! Craignez votre Seigneur ! Car à ceux qui font le bien ici-bas est réservée une belle récompense, et la Terre de Dieu est assez vaste pour qui veut Le servir. En vérité, les persévérants seront rémunérés au-delà de toute espérance.'" Dieu seul peut contrôler ta vie. C'est ainsi que nait la confiance en soi, cette confiance qui te fait faire ce que tu aimes faire sans avoir peur de ce que les autres peuvent dire de toi ou de ce que tu fais ou de la manière dont tu le fais. Si ce que tu fais est bon pour toi, Dieu t'aidera à y réussir (mais à sa façon). Si ce que tu fais ou veux faire n'est pas bien pour toi, dans l'immédiat ou dans un temps futur, Dieu te mettra des bâtons dans les roues pour attirer ton attention. Même la pire des punitions (la pire des privations) que Dieu t'infligera pour telle ou telle faute, elle ne te fera que du bien. Mais vous êtes humain, vous ne verrez que le côté de la souffrance.


Maintenant, poses-toi ces questions: veux-tu réussir à tout prix ou être heureux? Ce n'est pas la même chose. Beaucoup de gens qui ont réussi ou eu du succès sont tout sauf heureux, et beaucoup de gens qui sont heureux n'ont pas tellement réussi ou eu du succès. Qu'est-ce que tu veux, toi? Être aussi bien heureux que réussi? D'accord, mais qui vient avant l'autre: le succès ou le bonheur? "11.6. Il n'est point de créature sur Terre qui n'attende de Dieu sa pâture et dont Dieu ne connaisse le repaire et le lieu de sa mort, car tout est consigné dans un Livre explicite !" '31.34.  Et nulle âme ne sait ce que lui réserve l'avenir, et nulle âme ne sait en quel endroit elle devra mourir. Dieu Seul est Omniscient et parfaitement Informé.' Tu vois, tu ne peux rien faire sans que Dieu soit au courant, "car tout est consigné dans un Livre explicite !" "'31.34.  Et nulle âme ne sait ce que lui réserve l'avenir" "10.107. Si Dieu t'inflige un malheur, nul autre que Lui ne pourra t'en délivrer, et s'Il te destine une faveur, nul ne pourra t'en priver, car Il favorise qui Il veut parmi Ses serviteurs et Il est le Clément, le Miséricordieux." Alors que faire d'autre que se soumettre à Dieu? Qu'est-ce qu'on a en contre-partie si on se soumet volontiers à Dieu? Lisez la réponse :33.41. Ô croyants ! Invoquez souvent le Nom de Dieu !33.42. Glorifiez-Le matin et soir ! 33.43. C'est Lui qui prie pour vous, ainsi que Ses anges, afin de vous faire passer des ténèbres à la lumière, car Dieu est Plein de mansuétude pour les croyants"  Toi tu veux réussir tout de suite parce que tu n'arrives pas à supporter les dires ou les regards des autres. Dieu veut te faire sortir des ténèbres de la peur des autres pour te rendre une personne libre: libre de ta croyance, libre de ton choix, maître de ton destin. Déjà Dieu a la main mise sur ta vie, et toi tu veux que les autres te dictent ce que tu dois faire ou être pour leur plaire? Et si tu avais un accident de parcours après une belle réussite? Tu risques de tomber dans les ténèbres de la dépression. Mais, non, "Dieu est Plein de mansuétude pour les croyants" "33.43. C'est Lui qui prie pour vous, ainsi que Ses anges, afin de vous faire passer des ténèbres à la lumière." La lumière de l'espoir, la lumière du bonheur. La réussite ne viendra pas seulement par tes propres efforts, car il y a réussite et réussite. Il y a la réussite qui rend les autres jaloux de toi et en fait des ennemis pour toi. Et il y a la réussite préparée pour toi, dans la paix ou dans la douleur, par ton Seigneur qui sait combien tu temps tu vas vivre encore, et comment tu vas vivre tout ce temps-là.

No comments: